top of page
Rechercher
  • eramatare

Rétrospective de l'année Eramatare 2022

Dernière mise à jour : 4 avr. 2023

Chers amies et amis d'Eramatare !


Le hasard connaît des chemins que l'intention ignore !

C'était il y a deux ans, jour pour jour, le 22 décembre.

Je débarquais pour la première fois en Tanzanie, sans savoir à quel point ce voyage allait changer ma vie et celle de beaucoup d'autres !

En avril 2021, je m'engageais à réaliser le rêve de Kaira, et depuis, beaucoup de choses se sont passées. En voici la version courte.

Quand la vision de l'un devient la vision de l'autre, le potentiel est décuplé !

La création de l'association

Lancée comme initiative privée début 2021, notre nouvelle association à but non lucratif "Eramatare - Organisation d'aide aux familles en Tanzanie" est officiellement inscrite au registre des associations depuis mars 2022. Dans ce cadre, un compte d'association peut être ouvert, sur lequel tous les dons sont désormais versés et par lequel toutes les transactions sont effectuées.

Nous cherchons encore un deuxième commissaire aux comptes !


L'école

Entamée à la mi-septembre 2021, la première phase de construction sera achevée en mars 2022, de sorte que la première classe préscolaire de 30 enfants pourra intégrer une salle. Pour ce faire, deux enseignants seront engagés et logeront dans la maison des enseignants adjacente, où nos bénévoles seront également hébergés.

Les trois classes suivantes sont en cours de construction.

L'énergie est fournie par des panneaux photovoltaïques et nous avons acheté un générateur pour le chantier à la fin de l'année.

Nous avons également planté 60 arbres qui fourniront de l'ombre à l'avenir, et d'autres suivront. Bien entendu, nous creusons également des bassins souterrains pour recueillir l'eau du toit.

Le premier sera bientôt terminé. À la fin de l'année, nous habillerons les enfants de shukas neufs, ils recevront également des chaussures de maasa (en pneu), car le sol est plein d'épines.

Ils sont fiers d'être des élèves d'Eramatare et apprennent avec joie.

Le porridge quotidien qui leur est distribué revêt une importance particulière à cette époque, car pour beaucoup d'entre eux, il s'agit du seul repas de la journée. En plus des enfants scolarisés dans notre école, Kaira permet à quatre d'entre eux (Nabana, Ondinina, Kalaine, Kaley) de fréquenter un internat à Arusha.

Cette année, il a également accueilli Langeti (14 ans), qui peut ainsi aller à l'école en tant qu'élève tardif.

Il ne faut pas non plus oublier les 90 enfants de maternelle qui, comme depuis des années, reçoivent un enseignement en swahili afin de pouvoir suivre les cours dans une école publique (de très mauvaise qualité). Bien entendu, ils reçoivent eux aussi une portion de porridge par jour.

Malheureusement, nous n'avons pas assez de moyens pour accueillir plus de 30 enfants par an dans notre nouvelle école primaire anglophone.


Le puits

L'engagement enthousiaste des élèves du lycée Adolf Pichler Platz pendant la collecte de carême 2022 permet de forer pour trouver de l'eau.

Selon une expertise géologique, celle-ci se trouve à environ 180m de profondeur.

Le forage a en effet été effectué à 172 m de profondeur, mais l'analyse de l'eau effectuée par la suite est décevante. Le sous-sol semble également avoir une granulométrie fine, ce qui n'est pas l'idéal, car cela réduit le débit d'eau.

Actuellement impuissants face à cette situation, nous allons bientôt recevoir le soutien compétent et engagé des hydrogéologues autrichiens Andreas Schindlmayr et Harald Wimmer, ainsi que de l'expert Josef Lintschinger (chimie de l'eau), de sorte que nous avons bon espoir de trouver une solution.

Harald viendra à Engaruka en février 2023 à cette fin, et nous lui en sommes très reconnaissants !



Le séjour au Tyrol de Kaira Manangwa Laizer

Il est tout particulièrement réjouissant que notre initiateur, partenaire et organisateur du projet tanzanien, Kaira, puisse venir passer une semaine au Tyrol et suivre un programme très intense qui lui donnera une multitude d'impressions.

Nous visiterons une école élémentaire Montessori, une école élémentaire anglophone, les écoles de tourisme Villa Blanka ainsi que le lycée Adolf-Pichler-Platz.

Un point fort particulier sera la « course aux dons » à Stams, à laquelle Kaira participera en tant qu'invité d'honneur. Cette course est généreusement sponsorisée au profit d'Eramatare.

Le point de clôture solennel est la participation à la cérémonie de réouverture du BG/BRG de la Sillgasse, avec lequel un partenariat scolaire existe depuis juin 2021.

Le dernier jour, celui du 30e anniversaire de Kaira, nous prendrons le temps de la réflexion lors d'une randonnée vers l'un des sommets de nos belles Alpes.



Les premiers volontaires

L'hygiéniste dentaire Marija, le dentiste Joachim Krauß ainsi qu'Emanuel Lezuo, professeur d'école primaire en activité, sont les premiers volontaires à s'aventurer à Engaruka. Le module de traitement mobile que Joachim et Marija ont envoyé au préalable à Arusha est malheureusement (et pour des raisons obscures) resté bloqué à la douane. Marija et Joachim ont dû se limiter à des examens de routine.

Fort heureusement, l'état dentaire des enfants comme des adultes maasaï est si bon qu'ils ont pu partir en vacances sans trop de regrets.

Emanuel est resté trois semaines pour soutenir les deux enseignants Ibraah et Amani avec la devise "Teach the Teacher" et pour présenter des méthodes d'enseignement alternatives (à l'enseignement frontal).

En raison des différences linguistiques, les enfants apprenant tout juste l'anglais, cette expérience s'est avérée à la fois stimulante et incroyablement enrichissante pour tous les participants. Emanuel a déjà prévu sa prochaine mission pour l'été 2023 !

Emanuel s'engage aussi de tout son cœur pour Eramatare ici, chez nous : à son initiative, Eramatare tient un stand aussi bien à la fête du quartier de Hötting qu'au marché de Noël des associations à Wilten. Il est à l'origine de la « course aux dons » de Stams. Sur sa suggestion, l'association des étudiants de Stams et l'association culturelle ImKreis ont fait don des recettes.


Les visites d'écoles

C'est toujours un plaisir lorsque nous sommes invités dans des écoles.

Les élèves sont en général très intéressés et, de plus, ils ont le droit de savoir pour quoi ils s'engagent.

Pendant le projet de carnaval du lycée APP, je suis intervenue dans les cours de religion pour parler des conditions de vie à Engaruka et de notre projet.

Emanuel (en personne) et Kaira (en ligne) étaient présents dans le cours "Apprentissage global" des classes de septième du BG/BRG Sillgasse.

Le contact en direct avec Kaira, son récit vivant, son attitude orientée vers les solutions malgré l'adversité et sa manière d'aborder les choses sont particulièrement remarquables.



Eramatare Experience

Kaira travaille depuis longtemps dans le secteur du tourisme en tant que guide certifié, aussi bien sur les montagnes de Tanzanie (Kilimandjaro, Mt. Meru, Ol Doinyo Lengai) qu'en safari dans les parcs nationaux les plus divers (Serengeti, Tarangire, Ngorongoro, etc.).

Depuis le début de l'année 2022, Kaira gère son entreprise"Eramatare-Experience" et guide les vacanciers à bord d'un landcruiser de safari ultramoderne.

Ceux qui voyagent avec Kaira et son équipe sont entre de bonnes mains et aident en même temps les enfants maasaï d'Engaruka.

Nous nous réjouissons de votre réservation prochaine !


La famine

L'éducation au sens le plus large du terme a un effet durable.

Elle est la base de l'aide à l'autonomie et constitue donc pour nous l'utilisation la plus judicieuse des dons. Mais lorsque la famine, causée par la sécheresse qui dure depuis plus d'un an, fait tomber les premières femmes et les premiers enfants, il faut agir vite.

Je lance un appel aux dons qui nous permettra de fournir du maïs et des haricots aux plus démunis. Il ne faut pas s'attendre à une amélioration de la situation avant la fin février, c'est-à-dire avant le début de la saison des pluies. Il faudra attendre encore plus longtemps avant d'avoir une nouvelle récolte (elle a été perdue à 100% cette année).

Nous comptons actuellement fournir de la nourriture jusqu'à fin avril, si nous le pouvons. Nous espérons que les dons seront encore nombreux et qu'ils nous permettront de faire face à l'urgence.



C'est Noël ! Tu es Noël !
Quand de nombreuses petites personnes font de nombreuses petites choses, elles peuvent changer la face du monde.

Ida et Julia, deux élèves de quatrième année de l'école primaire d'Ohlsdorf, touchent particulièrement mon cœur ! Lorsqu'elles ont entendu parler de la famine à Engaruka, elles ont vite compris que ni la compassion, ni les pleurs, ni l'ignorance ne peuvent aider, que rien ne remplace le fait d'AGIR ! Elles ont réalisé des cœurs en origami pour en faire des marque-pages, ont préparé un discours et ont présenté leur requête devant le corps enseignant et le directeur réunis. Leur courage a fait oublier aux autres leurs doutes et de plus en plus de personnes se sont mises à AGIR.

De nombreux enfants se sont alors mis à bricoler et des cœurs et des boîtes de dons ont trouvé une place dans les endroits les plus divers (magasins, cabinets médicaux...).

Chaque occasion est saisie avec courage, qu'il s'agisse de la kermesse pour enfants ou de la soirée de la Saint-Nicolas au club de gymnastique, Ida et Julia se mettent en place, parlent avec le cœur et atteignent leurs objectifs. Ida et Julia, vous êtes de belles personnes et je suis sûre que vous ferez encore de grandes choses ! Bienvenue chez Eramatare !


Au nom de tous les participants d'Eramatare, je vous remercie pour chaque don !

Un grand merci à tous ceux qui donnent un coup de main !

C'est grâce à vous tous que nous pouvons faire ce que nous faisons.

Vous êtes tous Noël à mes yeux !

Si vous voulez aider personnellement, avec voscompétences, n'hésitez pas à nous contacter par courriel (eramatare@gmx.at) ou bien par téléphone (+43 680 311 4744) ! Que votre cœur soit plein de gratitude et de joie, afin que vous puissiez ressentir Noël chaque jour de l'année !


Sigrid & Kaira pour toute la communauté d'Eramatare


La réalité, c'est ce que vous FAITES. Et si nous sommes nombreux à le faire, nous créerons une très bonne école

PS.: Je suis à Zanzibar jusqu'au début du mois de février, où je m'efforce d'apprendre le swahili.



PPS.: Si vous cherchez encore une idée de cadeau, avec nous, vous faites un cadeau particulièrement précieux :





20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page